Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 10 février 2019

Vladimir Jirinovski explique quelle est la seule solution contre le terrorisme en Europe

jirinovski.jpg

Le fameux politicien russe Vladimir Jirinovski explique quelle est la seule solution contre le terrorisme en Europe

Après la récente attaque terroriste à Barcelone, en Espagne, la peur et l’hystérie dans l’Union  Européenne concernant le terrorisme et les refugiés est très élevée. C’est pourquoi Jirinovski pense que seule la Russie est capable de résoudre le problème pour les Européens mais sont-ils prêts à payer le prix ?

Ici nous vous montrons les récents commentaires de Jirinovski à la TV russe concernant le terrorisme en Europe et les problèmes avec les réfugiés.

NDLR: Jirinovski a toujours eu l'art, à la tribune de la Douma, de dire tout haut, sans circonlocutions verbales, ce que bon nombre de Russes pensaient tout bas. Est-il l'annonciateur de réalités cruelles ou simplement un bateleur d'estrade haut en couleurs? Ou les deux à la fois? Mais c'est une raison pour écouter ses paroles et les prendre. Cum grano salis, bien évidemment.

Regardez comment il explique la seule solution pour le terrorisme en Europe (sous-titré en anglais).

Lisez la transcription anglaise complète de la vidéo :

Maintenant, nous avons le leader du LDPR, Vladimir Volfovich Jirinovski. Hello, Vladimir Volfovich.

Je suis seul à travailler ici, à la Douma (le Parlement). Seulement moi.

Hôte : C’est vrai.

Jirinovski : sur 450 membres du parlement, 449 sont absents.

Hôte : Toute l’équipe éditoriale se demandait où était Jirinovski aujourd’hui. Et nous vous trouvons à votre place, à la Douma.

Jirinovski : Oui.

Hôte : Pourquoi le monde occidental… en général, nous n’aimons pas généraliser, mais cependant… pourquoi l’Occident ne peut-il pas avoir une seule pensée simple ? Au lieu de se concentrer sur des menaces imaginaires comme la Russie, les monuments de Lénine, les rues soviétiques, et pour finir les Confédérés et les esclavagistes.

Pourquoi ne pouvons-nous pas nous unir et combattre la vraie menace commune ? Le terrorisme. Ils gaspillent leur puissance à combattre n’importe quoi sauf la chose qui en réalité est en train de détruire l’Europe.

C’est à cause du modèle de démocratie dans tous ces pays ouest-européens. Ils veulent être tolérants. Comme nous l’étions à l’époque de Brejnev, l’amitié de l’Internationale des peuples (Komintern).

Quand j’étais au Conseil de l’Europe, un Suisse m’a dit qu’ils ont l’Internationale. Ils ne séparent pas les Noirs et les Blancs, les Africains et les Asiatiques.

Aujourd’hui, ils ont ce que nous avions avec Brejnev. Ils ne réalisent même pas la menace. Ils croient que ce sont de simples accès de violence.

Ils sont bien nourris, satisfaits, ils vivent mieux que l’Afrique, mieux que le Moyen-Orient, mieux que toute l’Asie. C’est pourquoi ils ne sont plus capables de rien. Ils ont besoin de nouveaux régimes.

Et après des combats sanglants, des mouvements de droite arriveront au pouvoir. Nous voyons déjà des indications en France, en Belgique, en Allemagne, etc.

Mais eux non plus n’arriveront à rien. Les régimes seront bons. Les gouvernements tenteront de remettre de l’ordre en Europe, d’expulser les réfugiés qui commettent des crimes… Mais ils n’ont pas de soldats. Ils n’ont personne pour faire le travail.

La police aussi est incapable de le faire. Donc l’Europe n’est pas capable de résister.

Et là encore, comme tous les 100 ans, ils nous appelleront à l’aide (Napoléon fut détruit par les Russes, Hitler fut détruit par les Russes). L’Amérique ne les aidera pas.

Et encore une fois, nos Spetznaz, notre expérience et notre armée et notre police remettront de l’ordre en Europe. Pas tout de suite, mais dans 5-10 ans ils nous appelleront. Et alors nous serons forcés de les aider. Ils ne peuvent pas faire cela tout seuls.

La principale raison, c’est que l’invasion des réfugiés est une invasion par les gens les plus jeunes sur la planète. L’âge moyen dans les pays islamiques est de 20 ans, 25 ans maximum. En Europe, il est de 40-50 ans. Ce sont des générations d’âge différent.

Et les jeunes veulent la révolution, la guerre, les activités criminelles, le sang. Et c’est pour cela qu’ils vont en Europe.

Le régime en Lybie doit revenir. Pour fermer les frontières. Ils doivent demander à notre flotte de la Mer Noire. Nous fermerons les routes maritimes. Et ensuite nous ramènerons l’ordre en Europe où de nouveaux réfugiés n’arriveront plus…

Et ceux qui sont déjà là doivent être contrôlés avec les mesures les plus dures possibles qu’un pays peut utiliser pour maintenir l’ordre. Sinon les réfugiés imposeront leur ordre et l’Europe sera dans le sang. C’est pour cela qu’il n’y a pas d’autre solution.

Je dis cela depuis des années. Nous ne souhaitons pas de cruauté, mais nous voyons ce qui se passe. Il y aura des attentats dans toutes les villes européennes. Et des centaines de milliers de gens mourront.

Il n’y a pas d’autre moyen. Seulement l’armée russe et les Spetznaz russes. Nous ramènerons l’ordre en Europe. Et on nous en sera reconnaissant.

jiri2.jpg

Hôte : Vladimir Volfovich, une brève question. En fait j’ai un peu peur de vous la poser, à cause de ce que vous avez dit.

Aujourd’hui Trump y est allé vraiment fort avec ses déclarations sur Twitter sur la manière dont il faut combattre le fondamentalisme islamique, les radicaux. Il a proposé de prêter attention aux méthodes du général Pershing. Oui.

Cela n’est pas confirmé. Nous avons cherché des preuves historiques toute la journée, mais en tous cas la légende sur Pershing dit que pendant le combat des Philippines pour obtenir l’indépendance vis-à-vis des USA, Pershing tuait les Philippins islamiques avec des balles trempées dans du sang de cochon. Et Trump, le président US, propose de combattre les terroristes et les islamistes radicaux de cette manière. Pouvez-vous commenter cela ?

Jirinovski : Nous avons nos méthodes. Nos Spetznaz peuvent faire les choses complètement et calmement. Comme nous l’avons fait en Afghanistan et en Crimée.

Nous avons la plus grande expérience. Mais les Européens ont peur et ont honte de nous demander de l’aide. C’est pourquoi ils auront encore plus d’attaques terroristes. Mais à un certain moment ils nous demanderont de l’aide. Et nous aiderons. Cela sera fait par des forces spécialement entraînées. Elles savent ce qu’il faut faire. Pershing c’était il y a 50-60 ans, peut-être plus.

Hôte : 100 ans.

Jirinovski : Aujourd’hui il y a d’autres méthodes. Aujourd’hui on peut les obliger à partir. Si on prend certaines mesures, avec une certaine propagande.

En général, ils sont effrayés, ils ne comprennent rien et ne peuvent rien faire. S’ils voient une force contre eux, une autre armée, une autre police, d’autres Spetznaz, ils s’enfuiront vers le sud, monteront sur des bateaux et repartiront en Afrique et au Moyen-Orient.

Et la Turquie doit aider. Fermer les frontières pour que personne ne puisse venir en Europe par la terre. Ils passent tous par la Turquie ou l’Afrique du Nord. Fermez la Méditerranée et les routes turques. Et tous ceux qui ne sont pas bienvenus en Europe doivent être mis dans des bateaux et renvoyés en Afrique et au Moyen-Orient.

Et cela peut être fait, mais les Européens ne sont pas capables de le faire.

Ils ne vous comprendront pas avec la propagande et les discours habituels. Vous devez leur parler dans leurs propres langues : arabe, kurde, turc, albanais, perse, etc. Où allons-nous trouver des milliers de gens pour les éduquer ?

Ils ont des milliers de mosquées. Ils sont influencés dans ce sens dans les mosquées. C’est pour cela qu’il est déjà trop tard sur ce front.

jiri3.jpgLes Allemands ont pris 200.000 Turcs il y a cinquante ans. Maintenant ils sont 4 millions. Voilà. Les fans turcs sont les plus nombreux dans les stades allemands pour soutenir les équipes turques. Les Allemands ne peuvent plus soutenir leur propre équipe dans leur pays.

Les Turcs travaillent dans tous les magasins et les restaurants ici. Les Allemands sont déjà sous occupation. Ils ne peuvent rien faire. Et c’est la même chose dans tous les pays.

L’Espagne. L’Espagne a ses Marocains. Franco les a invités. Et maintenant ils sont revenus. Maintenant ils [les Espagnols] ont besoin d’un autre Franco pour les expulser, ou ils nous demanderont de l’aide.

L’Afrique affamée et le Moyen-Orient vont venir en Europe. Et seules des actions coordonnées peuvent les arrêter.

Ou bien nous pouvons régler la question tous seuls. Ils peuvent nous appeler à l’aide et nous donner tous leurs budgets, tout leur argent. Nous ferons tout d’une manière complète et calme. Et l’Europe pourra vivra normalement. Sinon elle mourra.

Une islamisation totale de l’Europe est en cours. L’Europe est faible, malade, elle ne se reproduit plus, elle n’a pas de croissance démographique.

L’Europe vieillit. Et contre elle arrive la jeune Asie, la jeune Afrique. Ils vont écraser les vieux Européens. Ceux-ci vivront dans des maisons de retraite, et toutes les usines et toutes les maisons seront utilisées par les nouveaux jeunes venant d’Afrique et d’Asie. C’est déjà en train d’arriver.

Hôte : Merci beaucoup. Vladimir Volfovich Jirinovski était avec nous depuis la Douma. Le leader du LDPR. C’est son point de vue.

Link :

https://ruexperts.com/zhirinovsky-explains-solution-terro...

[Jirinovski est un personnage haut en couleurs. Certains le décrivent comme un extrémiste, un histrion ou plus finement comme un « trikster ». Derrière sa virulence et son agressivité verbale on découvre souvent un solide bon sens et un véritable talent politique, et son patriotisme est magnifique. Il défend la Grande Russie – ce n’est pas le genre d’homme qui se mettrait au service d’une idée abstraite (comme l’« Humanité » avec un grand « H », qui n’existe pas), du Globalisme ou d’une république maçonnique. Comme exemple de son sens de la répartie, voilà ce qu’il répondit à un journaliste russe qui lui demandait ce qui se passerait si la Russie était un jour en guerre avec la France : « Les Français enverront leurs Arabes, et on enverra nos Tchétchènes ! ». Jirinowski forever ! – NDT.]

 

 

Commentaires

Un homme politique qui parle vrai , cela ne s'est jamais vu .
Et pourtant .
Que vivement les Russes s'introduisent en Europe pour la libérer . Il ne faut pas trop compter sur les Européens . Ils tolèrent déjà chez eux l'intolérable . Des flots croissants de barbares s'y comportent en conquérants avec l'approbation de dirigeants tarés .
Résistance et Libération , voilà nos mots d'ordre . Et pas de quartier pour les intrus et nos ' élites " !

Écrit par : albert | lundi, 11 février 2019

Écrire un commentaire