Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 28 octobre 2022

L'homme d'affaires qui est mort avec sa famille dans l'accident d'avion était le président du groupe Griesemann, qui est lié au pétrole et au gaz

griesemann-gruppe-peter-griesemann-2-1f79a204.jpg

Analyse: L'homme d'affaires qui est mort avec sa famille dans l'accident d'avion était le président du groupe Griesemann, qui est lié au pétrole et au gaz

Beatriz Talegón

Source: http://www.elespiadigital.com/index.php/noticias/confidenciales/38985-2022-10-06-13-00-16

Karl-Peter Griesemann était le propriétaire de la société aerotaxis et d'avions médicaux et pilotait l'avion qui s'est écrasé dans la mer Baltique début septembre. Ce sont les informations que nous connaissions à tout moment sur cet Allemand qui passait de longues périodes à Zahara de los Atunes.

Il était accompagné de sa femme, de sa fille et du compagnon de celle-ci. Ces quatre personnes sont mortes dans l'accident.

Cependant, ce week-end, une information a été révélée qui, parce qu'elle n'était pas connue jusqu'à présent, a attiré l'attention : l'homme d'affaires était le président du groupe allemand Griesemann.

L'entreprise se consacre à la construction, à la conception et à la maintenance de grandes infrastructures de traitement de l'énergie, un domaine dans lequel elle "fournit des solutions individuelles et flexibles dans les domaines de la construction, de l'ingénierie, de la technologie et de la protection des installations, avec des services multidisciplinaires couvrant l'ensemble du cycle de vie des installations industrielles" depuis plus de 45 ans.

En 1975, Peter Griesemann a jeté les bases de l'actuel groupe Griesemann, d'abord en fondant la société Consulting Engineers (axée sur la planification des systèmes mécaniques), puis en élargissant le domaine d'activité par l'acquisition et l'intégration d'autres sociétés. Aujourd'hui, le directeur général du groupe Griesemann est son fils aîné, Björn Griesemann.

Un message de condoléances sur le décès du "fondateur de notre entreprise et des directeurs généraux Peter Griesemann, Juliane Griesemann, Lisa Griesemann et Paul Föllmer" peut être lu sur le site web de Griesemann. "En raison de l'incompréhensible et tragique accident d'avion du 4 septembre, les autorités ne supposent plus que les occupants seront retrouvés vivants", indique le communiqué.

L'avion a été escorté par des avions de l'OTAN avant de s'écraser.

Au moment du crash, il a été signalé que plusieurs avions de différents États ont suivi l'appareil jusqu'à ce qu'il s'écrase dans la mer Baltique.

Les informations indiquaient que "des avions de chasse espagnols de la base de Torrejón, des chasseurs français, des Eurofighters allemands et un F-16 danois ont escorté le Cessna de la famille Griesemann à partir du moment où il a signalé des problèmes de pressurisation". Le quotidien de Jerez a ensuite expliqué que ces opérations s'inscrivent dans le cadre du protocole de l'OTAN, qui établit l'envoi d'avions militaires lorsqu'un avion est en difficulté, que des routes de vol civiles sont modifiées sans avertissement ou que des avions survolent l'espace commun sans autorisation, par exemple. Ces manœuvres sont appelées scramble, selon El Mundo.

Il est frappant de constater que cet homme d'affaires a toujours été mentionné en raison de ses compagnies aériennes, mais pas parce qu'il est le président du groupe qui travaille à la création et à la maintenance d'usines de gaz et de pétrole, entre autres.

Cxtx a souligné que cette société était chargée de l'entretien des gazoducs Nord Stream 1 et 2 (Source : Diario 16).

Commentaires

J'ai fais des recherches. Ce n'est pas le président du groupe Griesemann, qui est lié au pétrole et au gaz. C'est le même nom mais la victime est un homme d'affaire loueur d'avions et dans le bâtiment. Sur leur site l'annonce fut faite de leur mort. Une dépressurisation est la cause. Ils sont tous tombés dans le comma par manque d'oxygène. Tout est sur le net et également le tracé radar parce que l'avion volait en pilote automatique déclenché par la sécurité de l'incident à bord mais ils ne se sont jamais réveillés et son tombé en mer.
------------
Afin de diffuser plus largement votre très bon blog, je vous invite à rejoindre ce portail de la presse libre que je trouve très pratique et que je consulte journellement.
http://free.niooz.fr/
Actualisez la page au moment de la demande d'adresse courriel (sans la fournir) afin de consulter les articles pour vous faire une idée.
Au plaisir de vous y voir.
Cordialement

Écrit par : DÉTÈRE Jean | samedi, 29 octobre 2022

Que doit-on penser de tout cela, que c'est une nouvelle affaire Enrico Mattei ?

Écrit par : Ouassini | samedi, 12 novembre 2022

Écrire un commentaire