Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 22 mai 2021

La Maison Blanche reconnaît son échec à stopper la construction de Nord Stream 2

3491507_default-artikel_1w60g3_WBUPdX.jpg

La Maison Blanche reconnaît son échec à stopper la construction de Nord Stream 2

La Maison Blanche a reconnu son incapacité à stopper la construction du gazoduc Nord Stream-2. C'est ce qu'a déclaré la porte-parole du président américain, Jen Psaki, rapporte RIA Novosti.

Selon elle, le nouveau chef d'État, Joe Biden, a commencé à exercer ses fonctions alors que 95 % du projet avait déjà été mis en œuvre. La porte-parole a posé une question rhétorique sur la façon dont la nouvelle administration américaine pourrait arrêter la construction déjà presque achevée du gazoduc dans un autre pays. Dans le même temps, M. Psaki a souligné que Washington considère toujours Nord Stream 2 comme une mauvaise idée qui n'est "pas un bon plan".

La porte-parole de la Maison Blanche a également noté que les Etats-Unis avaient pris des "mesures significatives" lorsqu'ils ont imposé des sanctions contre le projet.

Au début du mois de mai, le département d'État américain a confirmé une levée des sanctions contre Nord Stream-2.

"Il est dans l'intérêt national des États-Unis de suspendre la mise en œuvre des sanctions contre Nord Stream 2 AG, son chef Matthias Warnig et les employés de l'entreprise Nord Stream 2 AG", a expliqué Anthony Blinken, chef de l'agence.

Initialement, le gazoduc Nord Stream 2 était censé être mis en service en 2019. Cependant, en raison des restrictions imposées par les États-Unis, les participants à la construction ont commencé à se retirer du projet. Les échéances de sa mise en œuvre ont été reportées à plusieurs reprises. Le Nord Stream-2 est actuellement prêt à 95 %. La longueur de la section inachevée est maintenant de 80 kilomètres.

Source : Lenta.ru

Écrire un commentaire