Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 avril 2021

Arcto-Pacifique: le "Nord-Stream numérique" sera mis en chantier au début de l'été 2021

image_1488575_20201229_ob_60d5de_arctopa1.jpg

Arcto-Pacifique: le "Nord-Stream numérique" sera mis en chantier au début de l'été 2021

Ex: http://zebrastationpolaire.over-blog.com/

C'est une question que j'avais déjà abordé lors de mon premier article consacré à l'Arcto-Pacifique : Le " festonnage " numérique de la façade Arcto-Pacifique de la Fédération de Russie jusqu'à la République Populaire de Chine - qui a gagné le surnom de " Nord-Stream numérique " même si sa désignation officielle est " Polar-Express ou Полярный экспресс " - débutera fin mai 2021 , début juin 2021. La fin des travaux est prévue pour 2026. [ voir carte ] 

L'annonce en a été faite le 20 avril dernier à MOSCOU par le vice-ministre des transports Aleksandr POSHIVAY en présence des représentants de MORFLOT . Ce câble comportera 6 paires de fibres optiques avec un débit de 100 térabits/s. Une flottille de neuf navires dont deux navires câbliers participera aux travaux de pose de ce câble d'une longueur de 12.650 Km .

Le câble sera enfoui à une profondeur de 1,5 m chaque fois que cela sera possible et lorsque pour des raisons géologiques il sera impossible de l'enfouir il sera recouvert d'un blindage simple ou double afin de résister à la pression exercée par la glace de la  banquise .

Ce câble qui est destiné à assurer le développement des villes et des infrastructures industrielles le long de la Route Maritime Nord sera aussi certainement un outil stratégique pour l'armée Russe dans l'exercice de la souveraineté le long de cette façade maritime . A ce titre il sera un objectif de première importance pour l'OTAN . A la grande différence du " Nord-Stream 2 " , ce " Nord-Stream numérique " ne pourra pas être soumis , sinon que de manière symbolique , à des sanctions Occidentales qui pourraient en entraver le développement .  

5bf7d575fc7e935b188b461b.jpg

Vers un nouveau concept géopolitique et stratégique : L'Arcto-Pacifique

Publié le 29 Décembre 2020

Si depuis quelque mois un nouveau concept géopolitique et géostratégique a émergé , le concept d' Indo-Pacifique , la Fédération de Russie et la République Populaire de Chine semblent en train de construire un autre concept géopolitique :L'Arcto-Pacifique (Аркто-Пацифику ). Il fait l'objet d'un article dans Russia in Globlal Affairs . L'auteur y explique en particulier l'aspect constructiviste des concepts géopolitiques en parlant du caractère artificiel de celui d'Indo-Pacifique justement . : " Geopolitical constructs are social phenomena. Their emergence is possible only under certain geographic, political and economic conditions, the Indo-Pacific being a classical example of how such a construct is created."

Il souligne que le concept d' Indo-Pacifique qui est instrumentalisé par les Etats-Unis pour contenir la Chine est perçu de manière différente par les pays Asiatiques .

Ce concept d'Arcto-Pacifique qui en est à son " âge Asiatique " regroupe à la fois un concept économique , la livraison à la RPC de gaz naturel depuis les gisements Russes de l'Arctique  par des méthaniers de classe Arctique et les investissements massifs Chinois dans cette région , la " Route de la Soie Arctique " le long du Sevmorput qui permet à la RPC de s'affranchir en partie du goulet d'étranglement du détroit de Malacca mais aussi un concept géostratégique avec un tabou intellectuel qui semble être levé du côté Russe : La présence de SNLE Chinois dans le bastion naval de l'Océan Arctique . Bien sûr il ne s'agit pour le moment que de spéculations intellectuelles et d'hypothèses stratégiques non-officielles mais le fait qu'elles soient discutées sans réfutation de la part ni des chefs politiques et militaires Russes , ni de la part des chefs politiques et militaires Chinois montre que c'est désormais du domaine du possible comme le souligne l'analyste Lyle J. Goldstein. 

Au delà des ressources gazières , la coopération Russo-Chinoise dans l'Arcto-Pacifique pourrait concerner un secteur à priori incongru : Le soja . L'essentiel des importations Chinoises de soja  provient du Brésil et des Etats-Unis et transitent par le détroit de Malacca ( voir photos ci-dessous ). Désormais des agriculteurs Russes cultivent du soja à la limite du cercle Arctique . Ce soja Arctique s'il reste marginal par rapport au soja déjà cultivé en Russie sur la façade Pacifique pour l'exportation vers la Chine pourrait renforcer cette " alliance pour le soja " que Russes et Chinois envisagent . Une perspective qui en tout cas déplait très fortement aux experts et chroniqueurs Etasuniens qui espèrent maintenir la RPC dans un dépendance alimentaire tout en s'assurant des rentrées de devises ! 

Il faut noter ici que la Russie et la Chine viennent en collision directe au travers de ce concept d'Arcto-Pacifique avec les politiques Macroniennes et MilliTalleyrandesques* de boycott de la Route Maritime Nord et de décarbonation de l'économie avec un abandon progressif du gaz naturel . C'est aussi une confrontation directe avec la politique de plus en plus agressive de la France concernant les questions de souveraineté maritime dans la région " Indo-Pacifique " et en particulier son caractère de plus en plus anti-Chinois . 

L'une des particularités de cet arc Arcto-Pacifique est qu'il sera une Mare Clausum , un espace maritime fermé au seul bénéfice des nations riveraines . Voilà qui va certainement faire enrager ceux qui voudront y mener des " opérations de liberté de navigation "™© . L'auteur de l'article suggère toutefois que la Fédération de Russie devra adopter une attitude ferme aussi vis à vis de  la RPC sur la question de la souveraineté sur la Route Maritime Nord : " Moscow will have to exert great efforts to explain to all countries concerned taht their attempts to violate Russia's sovereignity will entail colossal strategic losses . Above all this concerns China which runs the risk of losing a safe shipping route across the Arctic seas and suffering o defeat in a Cold War with the United Sates "

A la fin il évoque même une complémentarité des concepts d' Arcto-Pacifique et d'Indo-Pacifique et envisage un " Yalta océanique " en évoquant une reconnaissance des intérêts Russes dans l'Océan Arctique , de l'Inde dans l'Océan Indien et de la RPC dans la Mer de Chine . 

Ce concept d'Arcto-Pacifique lie du côté Russe les bastions navals de la Mer d'Okhotsk et de l'Océan Arctique .

Sur cette partie " Pacifique " de l'arc Arcto-Pacifique la coopération militaire Russo-Chinoise ou Sino-Russe semble en bonne voie comme on a pu le voir avec les manœuvres aériennes communes entre la Russie  et la Chine il y a une semaine . A contrario de l'hypothèse de la présence des SNLE Chinois dans le bastion naval de l'Océan Arctique , la présence d'avions Chinois au dessus du bastion naval de la Mer d'Okhotsk semble devenue un " nouveau normal " . 

Enfin même l' " Arcto-Pacifique digital " va devenir une réalité avec la pose d'un câble sous-marin de fibres optiques entre Mourmansk et Vladivostock . Ce câble dont la pose a commencé en novembre 2020 sera " festonné " puisqu'il sera connecté aux ports de la façade Arctique Russe , des Kouriles et du Kamtchatka et aura des ramifications en Chine à Changhaï  . ( voir carte )    Par allusion au " Nord-Stream " ce câble est surnommé " Northern Digital-Stream 1 ". [ MAJ du 30/12/2020 ]

*LeDriantesques

Écrire un commentaire