Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 octobre 2022

L'Oncle Sam a éliminé la concurrence allemande: les entreprises migrent vers les États-Unis  

GettyImages-936986690.jpg

L'Oncle Sam a éliminé la concurrence allemande: les entreprises migrent vers les États-Unis  

Source: https://zuerst.de/2022/10/02/uncle-sam-hat-die-deutsche-konkurrenz-ausgebootet-firmen-wandern-in-die-usa-ab/

Berlin/Washington. Les Etats-Unis profitent à plusieurs égards de la ruine annoncée de la place économique allemande : d'abord parce qu'ils peuvent vendre leur gaz de fracturation coûteux en Allemagne après avoir évincé la concurrence russe, ensuite parce que l'Allemagne ne peut plus rivaliser avec les Etats-Unis en raison de l'affaiblissement de l'euro et des taux d'inflation à deux chiffres - et enfin parce que de plus en plus d'entreprises allemandes s'installent aux Etats-Unis.

Washington attire les entreprises allemandes avec une énergie bon marché et des impôts peu élevés. C'est particulièrement vrai pour les États du Sud. Dans le sillage de la guerre en Ukraine et de la crise énergétique en Allemagne, les Etats-Unis intensifient leurs efforts pour attirer les entreprises allemandes. De nombreux États américains proposent non seulement une énergie bon marché, mais aussi des réductions d'impôts et d'autres aides.

"Nous avons récemment eu les coûts énergétiques les plus bas des États-Unis pendant 11 des 14 derniers trimestres", déclare par exemple Kevin Stitt, gouverneur de l'Oklahoma. Le secrétaire au commerce de Géorgie, Pat Wilson, tient un raisonnement similaire : "Nos coûts énergétiques sont faibles et nos réseaux stables".

En outre, l'abandon du charbon est une décision prise, et son État raccordera deux nouvelles centrales nucléaires au réseau d'ici 2024. "Les entreprises qui viennent en Géorgie réduisent leur empreinte climatique", affirme Wilson.

La publicité a du succès : de nombreuses entreprises allemandes prévoient de construire ou d'agrandir leurs sites américains, comme l'a récemment indiqué le Handelsblatt sur la base de ses propres recherches. Les chiffres provenant d'États importants comme la Virginie, la Géorgie et l'Oklahoma témoignent de l'intérêt croissant - et l'Allemagne est à la traîne. (st)

Demandez ici un exemplaire de lecture gratuit du magazine d'information allemand ZUERST ! ou abonnez-vous ici dès aujourd'hui à la voix des intérêts allemands !

Suivez également ZUERST ! sur Telegram : https://t.me/s/deutschesnachrichtenmagazin

 

Écrire un commentaire