Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 31 juillet 2021

Constant Permeke, expressionniste flamand

url.jsCPpoon.jpg

Constant Permeke, expressionniste flamand

Jan Huijbrechts

Le 31 juillet 1886 - il y a exactement 135 ans aujourd'hui - un robuste rejeton de sexe masculin voit le jour à Anvers et reçoit le nom de Constant Permeke. Ce fils du non moins méritant peintre paysagiste Henri Permeke allait devenir l'un des plus importants, sinon le plus important, artiste de l'expressionnisme flamand. 

image008.jpg

Permeke est souvent décrit comme le peintre du dur labeur sur les maigres terres agricoles ou au bordde la mer agitée. Ses ouvriers agricoles et ses pêcheurs monumentaux - comme tirés de l'argile - dont les mains rugueuses dépassent de loin la taille de leur tête, ont provoqué un choc dans le paysage artistique flamand. Des figures massives, noueuses, aux traits forts et fortement simplifiés, peintes dans des couleurs terreuses et lumineuses qui semblent ne plus avoir grand-chose d'humain... Il fallait s'y habituer à l'époque...

images.jpg

Il n'était pas seulement un peintre, mais aussi un dessinateur doué qui parvenait à capter une essence avec un simple fusain et aussi un sculpteur puissant qui s'inspirait indéniablement de l'art ethnique. Deux aspects de son travail qui sont malheureusement trop souvent restés sous-exposés.

227509346_229599265832331_1337406961501681558_n.jpg

40864787433_2203657eec_b.jpg

637108967391680587.jpg

Pour beaucoup de gens, et même aujourd'hui, son travail est trop brutal, sans art. J'admets aussi volontiers qu'en tant que jeune homme ayant fréquenté une école d'art, je n'ai pas vraiment été charmé par son œuvre sombre et sobre. Petit à petit, cependant, j'ai appris à l'apprécier.  Pour moi, Permeke est avant tout un artiste animé d'un instinct créatif incroyablement fort, qui permet à ses tableaux de jaillir naturellement de son pinceau, pour ainsi dire. Un artiste qui a su tirer le meilleur parti de sa palette typique et sombre, avec laquelle il a radicalement tourné le dos aux couleurs ensoleillées de l'impressionnisme.

Permeke,_Constant_(1886-1952);_schilder,_tekenaar,_beeldhouwer,_Van_den_Berghe,_Frits,_Felixarchief,_12_9349_recto.jpg

Mais il n'était que trop conscient du danger que représentait précisément cette utilisation sobre et terreuse de la couleur. En particulier, que la stabilité ou la clarté des formes pouvaient se noyer dans ses peintures. C'est pourquoi il a entouré ses figures de contours extrêmement nets, dessinés avec une telle emphase qu'ils apparaissent comme des lignes de force, et grâce auxquels ses meilleures œuvres, en plus de leur sombritude, acquièrent quelque chose d'une fermeté d'acier et d'une puissance expressive. La rigidité du compatriote ou du capitaine flamand de l'époque...

bba945cb478ef252339dce99ba57ba19.jpg

3713334352_0ff2debac7_b.jpg

227134851_229599062499018_7462982018799446448_n.jpg

Permeke avait consciemment et avec beaucoup d'enthousiasme rompu avec la tradition de la représentation fidèle et relevait sans cesse le défi d'aller chercher l'essence, le noyau de son sujet, de donner une expression aux choses les plus élémentaires. Qu'il s'agisse de grandes toiles ou de petites esquisses presque intimes, son travail ne laisse personne indifférent... Un artiste ne peut souhaiter davantage... Ou bien le peut-il ?

Source: https://www.facebook.com/jan.huijbrechts.9

14:54 Publié dans art, Belgicana | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : constant permeke, art, arts plastiques, flandre, belgicana, peinture | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire