Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 octobre 2021

Scénarios géopolitiques du changement énergétique mondial

produccion-petroleo.jpg

Scénarios géopolitiques du changement énergétique mondial

Rodolfo Sánchez Mena

Ex: https://www.geopolitica.ru/es/article/escenarios-geopoliticos-del-cambio-energetico-mundial

Nous allons analyser du point de vue géopolitique les scénarios énergétiques qui se présentent dans le monde aujourd'hui; un survol des modèles de transition énergétique, visant à accélérer à la quatrième révolution industrielle (4RI) ou à empêcher les pays d'y accéder, c'est-à-dire à la 6G, à l'intelligence artificielle (IA), à la robotique et à l'internet des objets.

Le matériel nécessaire à cette 4RT est indispensable. D'un point de vue géopolitique, le modèle énergétique mondial et la transition au Mexique, ainsi que la quatrième révolution industrielle, dépendent des matériaux nécessaires à la fabrication des éoliennes, des panneaux solaires et des batteries. Ainsi que d'autres matériaux essentiels au développement de secteurs géostratégiques: l'aérospatial,la cybersécurité, l'industrie pharmaceutique et alimentaire.

Échéances incertaines

Le scénario du changement énergétique est extrêmement complexe. Face à la réalité, personne ne peut être sûr de la fin de l'ère de l'approvisionnement en pétrole, gaz et charbon et confirmer son remplacement par de nouvelles sources d'énergie, y compris l'énergie atomique, dans 10-20 ou même 30 ans, en 2050.

L'Europe, le changement climatique et l'économie post-pandémique

Un premier scénario géopolitique du changement énergétique est l'hiver rigoureux annoncé en Europe. Il contredit le discours sur le réchauffement climatique. Le retour au charbon en Europe laisse l'énergie photovoltaïque et éolienne incapable de répondre à la reprise industrielle post-pandémique et à la demande intérieure.

Deuxième scénario pour la Chine. Le président Xi Jinping réduit la consommation d'énergie, déclenchée par la demande post-pandémique de l'usine du monde.

La chaîne d'approvisionnement mondiale fait pression sur la Chine pour qu'elle mette de côté ses engagements en matière de décarbonisation afin d'éviter un choc, qu'elle réduise sa propre production d'intrants stratégiques et qu'elle fournisse des produits technologiques de base. 

Liban, troisième scénario. Les pénuries de carburant et d'essence ont entraîné un arrêt de la production d'électricité. Le désastre au Moyen-Orient est causé par une action militaire américaine prolongée, avec la participation d'Israël et de ses alliés européens. Le modèle de domination énergétique qui a dominé le 20e siècle est révolu. Le pétrole est un intrant géostratégique, pas une marchandise. La domination du pétrole au Mexique a été la cause de la mort de trois présidents, Madero, Carranza et Obregón, assassinés par les Britanniques.

Le changement géopolitique du modèle énergétique a été initié par Trump, lorsqu'il retire aux États-Unis la possibilité de produire du gaz et du pétrole chez eux. Biden promeut un virage énergétique géopolitique vers les énergies dites vertes et propres, sur la base de sa géostratégie du changement climatique.

Examinons le scénario énergétique européen. Les tarifs de la consommation intérieure dans l'Union européenne ont explosé, en raison d'une stratégie erronée de migration vers les énergies propres, sans soutien. En Espagne, les activités diurnes ont été remplacées par des activités nocturnes pour profiter de la cuisine, du bain et du nettoyage de la maison.

Biden abandonne l'alliance avec l'UE. Trump s'est vanté de fournir à l'Europe sa production et de remplacer le gaz de Poutine, il a tenté d'arrêter le gazoduc Nord Stream 2, alors que celui-ci était déjà terminé.  Biden gagne du temps pour se déplacer géopolitiquement vers l'arène du Pacifique, asseoir sa domination en mer par la Chine avec ses porte-avions.   

Tony Blinken déclare que l'Amérique "n'a pas de meilleur ami au monde que l'Allemagne" cf.: https://cutt.ly/eRuSVGE

Il s'agit d'une contre-offensive à l'accord de libre-échange entre l'UE et la Chine, le plus important changement géopolitique européen depuis la Seconde Guerre mondiale. Cf.: https://cutt.ly/TRuDSIt

Biden, arrête temporairement l'accord, déclarant être en compétition avec Xi Jinping pour l'hégémonie mondiale. L'UE gèle le pacte d'investissement avec la Chine: "Le pacte est gelé, et le restera pendant un certain temps", a déclaré Bernd Lange, président de la commission du commerce du Parlement européen, à propos du traité d'investissement avec la Chine. Cf.: https://cutt.ly/BRuD9Ct

Alors que l'Europe tente de définir son espace géopolitique, l'hiver s'installe. "Alors que les météorologues prévoient un hiver froid, le prix du gaz naturel en Europe a commencé à s'envoler le mois dernier, et cette semaine, le continent a connu une hausse sans précédent de 60 % des prix à terme du gaz". Cf.: https://cutt.ly/1RqL6rK

Le retour de la demande de charbon russe. C'est un scénario inimaginable pour l'hystérie environnementale contre les gaz à effet de serre. L'Allemagne encourage l'utilisation de feuilles d'aluminium dans les fenêtres pour conserver la chaleur. Avec un tutoriel sur la façon de construire une cheminée avec des bougies.

M. Blomberg évoque l'appétit de l'Asie pour le charbon russe, qui était rejeté par l'Europe il y a encore quelques mois et qui est désormais vital pour elle. "L'Europe se trouve aujourd'hui dans un dilemme. Les sites de stockage de gaz de la région ne sont que partiellement remplis, les fournisseurs de gaz naturel liquéfié privilégient l'Asie et les énergies renouvelables intermittentes ne peuvent pas répondre entièrement à la demande. Avec l'arrivée de la saison hivernale de chauffage, la dépendance envers la Russie pour garder les lumières allumées augmente". Cf.: https://cutt.ly/0RqXs1q

Les compagnies d'électricité européennes ont désespérément besoin de plus de charbon, de charbon bitumineux et d'anthracite (houille) et de lignite.

Mais la Russie, troisième exportateur mondial de ce combustible, vise principalement les ventes aux principaux acheteurs d'Asie.

"La Russie a réduit ses exportations de charbon vers l'Europe depuis des années, l'Union européenne ayant fermé des centrales électriques au charbon", a déclaré Kirill Chuyko, responsable de la recherche chez BCS Global Markets. Il sera difficile de changer de route vers l'Europe "car il y a des contrats avec des clients asiatiques". En outre, la capacité de transport est limitée". Cf.: https://cutt.ly/0RqXs1q

Scénario énergétique de la Chine, impacts sur les approvisionnements stratégiques. Le président chinois Xi Jinping, avec le soutien du Parti communiste et de l'Armée populaire, conduit la Chine à devenir une puissance hégémonique. La stratégie de Xi Jinping consiste à soumettre le pouvoir des grandes entreprises occidentales opérant en Chine par le biais de quotas d'approvisionnement en énergie. La demande occidentale de fournitures et de matériaux stratégiques est ajustée en fonction de la planification de la consommation d'énergie. L'objectif est de faire en sorte que la Chine ne se pollue pas elle-même en répondant à la demande de l'Europe et des États-Unis. 

Géopolitique du charbon. L'Australie est l'un des principaux fournisseurs de charbon de la Chine. Il est également en concurrence avec le lithium chinois en tant que principal fournisseur des États-Unis. Par conséquent, les États-Unis ont signé avec l'Australie, AU, l'Angleterre, UK, et les États-Unis, US, une alliance géostratégique appelée par l'acronyme AUKUS , ajouté à la quadruple alliance classique, celle du QUAD, avec l'Inde, le Japon, l'Angleterre et les États-Unis, dirigé contre l'influence de la Chine dans le Pacifique et le projet de libre-échange, RCEP, composé de 14 pays. 

La Chine fait une nouvelle découverte par l'entreprise publique PetroChina de réserves de pétrole de schiste dans le champ pétrolier de Daqing, le plus grand du géant asiatique, dans la province de Heilongjiang, au nord-est du pays. Les réserves géologiques prévues de pétrole de schiste dans ce champ pétrolifère dépassent 1,268 milliard de tonnes.

La Chine construit la plus grande unité de stockage de gaz naturel liquéfié au monde. China National Offshore Oil Corporation, CNOOC, étend les capacités de son installation de stockage de gaz naturel liquéfié (GNL) dans le parc industriel du port de Yancheng Binhai, dans la province chinoise de Jiangsu, la plus grande installation de stockage au monde, avec des réservoirs de stockage ultra-larges d'un volume de 270.000 mètres cubes chacun.

Le black-out au Liban dérive du soutien de l'Iran et du Hezbollah.  Le soutien en diesel et en essence est la stratégie pour exploiter la route Iran-Syrie-Liban-Irak, aux portes d'Israël, affectée par le changement de priorités des Etats-Unis. Une situation qui pourrait bientôt exploser. 

Le Liban est pratiquement paralysé. Suite à la profonde crise du carburant qui s'éternise depuis des mois... rapporte le quotidien libanais L'Orient Le Jour... La pénurie de pétrole brut se double d'un déficit de production d'électricité qui a plongé le Liban dans une grave crise d'approvisionnement.

L'Iran est désormais une puissance régionale. L'Iran brise les sanctions américaines, le Hezbollah achemine du carburant de l'Iran au Liban via la Syrie. Le quotidien Atalayar, entre deux grandes nouvelles, rapporte: "Le groupe politique chiite, qui a une branche armée, annonce qu'il fera des dons de carburant aux institutions libanaises dans le besoin, aux hôpitaux et aux orphelinats gérés par le gouvernement. Il vendra également le carburant à "un prix approprié", dit-il, à des secteurs privés, tels que les centres médicaux, les installations de stockage sanitaire et les minoteries. Cf.: https://cutt.ly/TRuAutI

Le chef du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, affirme qu'une deuxième cargaison de diesel par voie maritime arrivera au port syrien de Baniyas dans les prochains jours. Une troisième et une quatrième cargaison transporteront respectivement de l'essence et du fioul...". Cf.: https://cutt.ly/wRqDzUV  

L'implication de l'armée dans la sécurité énergétique au Liban, comme au Mexique, est essentielle. L'armée libanaise a livré 600.000 litres de diesel aux centrales électriques touchées. "Ces dernières semaines, les forces armées ont été le principal distributeur de carburant dans la nation arabe, qui est confrontée à l'une des pires crises économiques de son histoire moderne. En conséquence, la majeure partie de la population dépend de générateurs privés pour s'alimenter en électricité, et a subi jusqu'à 22 heures de coupures de courant par jour". Cf.: https://cutt.ly/tRqlMjm

Le manque d'électricité et d'essence dû à l'épuisement des réserves et au remboursement de la dette au Liban entraîne une dépendance vis-à-vis du FMI et l'imposition de réformes qui aggravent les problèmes structurels du pays. L'analyste Leon Oparin nous dit dans El Financiero que le Liban fait face à un risque réel de guerre avec Israël dans "Le Liban au bord de l'abîme". "...Les prix de l'essence montent en flèche et les véhicules font la queue pendant des heures aux stations-service. Le gouvernement a un problème de liquidités pour assurer la livraison des carburants importés, les réserves de change de la Banque centrale "ont été consommées", atteignant un niveau minimum de 14.000 millions de dollars". Cf.: https://cutt.ly/tRqlMjm

*Intervention dans le Congrès national de l'énergie. Deuxième session de la Société mexicaine de géographie et de statistique.

Écrire un commentaire