Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 22 janvier 2022

Le peuple des vétérans des guerres américaines

american-veteran.jpg

Le peuple des vétérans des guerres américaines

Marco Valle

Source: https://it.insideover.com/guerra/il-popolo-dei-veterani-delle-guerre-americane.html?fbclid=IwAR0GpBmbMzA7tnaT4vaZB2P_4BI7vgsVMuknHOwPfoSqRrANIlJ6o01XMu4

Dix-neuf millions d'hommes (89 %) et de femmes (11 %) se sont dispersés dans les États et les territoires associés, une "longue ligne grise" s'étendant entre le Maine et l'Alaska, la Virginie et Porto Rico, le Texas et Hawaï. Il s'agit des vétérans des nombreuses guerres américaines, des anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale (en 2021, ils seront encore 220.000, soit 1 %) et de la Corée (5 %), des survivants du Vietnam (31 %) et de ceux, nombreux, qui ont combattu ces trente dernières années sur les différents fronts - Irak, Somalie, Afghanistan, etc. - mal ouverts et mal fermés par les différents présidents de Washington. Ils sont les plus jeunes et les plus nombreux (63%).

pic3.jpgUn fait intéressant est la composition ethnique de la galaxie des anciens combattants, des chiffres qui reflètent les changements en cours aux États-Unis. Les Blancs représentent toujours 74% du total, tandis que les Noirs comptent pour 13%, les Hispaniques pour 8% et les Asiatiques pour 2%. Cet équilibre va changer au cours des vingt prochaines années, lorsque les Blancs tomberont à 62 %, les Hispaniques monteront à 16 % et les Afro-Américains à 15 %.

Le ministère américain des Anciens combattants, qui coordonne une série de services - pensions, soins, assurances, placement, formation - gère 1500 hôpitaux et s'occupe de 151 cimetières (dans le pays et à l'étranger). Une machine énorme et très coûteuse: 387.000 employés (dont un tiers sont des vétérans) avec un budget annuel de 243 milliards de dollars. Des engagements et des chiffres significatifs qui ne gênent heureusement pas les contribuables très patriotes, au contraire. En effet, une enquête du Pew Research Centre a révélé que 72 % des Américains estiment que l'aide aux vieux soldats est une priorité nationale et que les investissements en leur faveur devraient être encore renforcés.

C'est un sentiment largement répandu et bien perçu en politique, notamment grâce au puissant lobby des vétérans dans les palais du pouvoir : 91 des 538 sénateurs et membres du Congrès élus à Washington ont porté le camouflage dans leur jeunesse (ou, dans certains cas, jusqu'à leur retraite) et 991 des 7559 élus dans les parlements des États fédéraux revendiquent fièrement un passé militaire. Évidemment, la grande majorité d'entre eux appartiennent au parti républicain et bénéficient du soutien d'associations très respectées et très populaires telles que VoteVets ou l'American Legion. C'est pourquoi le gouvernement soutient des programmes qui facilitent l'entrée des anciens combattants dans l'administration publique et la police (19% de la force réelle) ou dans la sécurité privée.

VV_200807_MetaImage.png

AmLegionRider4513a1.jpg

Une somme de mesures qui a permis (à l'inverse de la tendance américaine) de faire baisser le taux de chômage à 3,8 % et de réduire le nombre de vétérans sans abri (de 74.000 en 2010 à 37.000 en 2019) en neuf ans. Un fléau qui a toujours son épicentre en Virginie occidentale et qui s'étend de l'Indiana au Missouri, du Nouveau-Mexique au Montana et à l'Oregon.

o-disabled-veterans-facebook.jpg

La question de la santé est tout aussi problématique. En 2020, le rapport du ministère américain des Anciens combattants dénombrait un taux de 41 % d'amputés parmi les vétérans d'Irak et d'Afghanistan - les volontaires de l'après-11 septembre 2001 -, des personnes encore jeunes mais désormais incapables ou presque de travailler, et un nombre tout aussi élevé (44 %) de vétérans traumatisés par les combats. Un segment de désespoir qui oscille dans la dépression quotidienne avec des chutes dans l'alcoolisme, la drogue ou pire. Chaque année, plus de six mille anciens militaires, tenaillés par leurs fantômes, choisissent de se suicider. La guerre, toute guerre, est un monstre hideux.

13:41 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guerres, vétérans, états-unis | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire